Tuning Passion

La différence entre un appareil de diagnostic professionnel et un simple testeur

En raison de l’évolution constante des véhicules et de la complexité croissante des systèmes de véhicules, dans de nombreux cas, une réparation sans dispositif de diagnostic n’est plus possible. La gamme de ces testeurs s’élargit et les différences de prix sont immenses. À partir de 30€ pour un appareil simple jusqu’à plusieurs milliers d’euros, tout est possible. Cela soulève la question suivante : quelles sont les différences entre ces testeurs et à quoi servent-ils ?

L’unité de contrôle dans le véhicule

Dans les véhicules d’aujourd’hui, il existe de nombreuses unités de contrôle, dans une voiture normale, on en suppose au moins 10, dans une limousine de luxe, il y en a parfois jusqu’à 70. Chaque unité de contrôle a une tâche différente et reçoit ses informations des nombreux capteurs installés dans la voiture. Les capteurs déterminent des paramètres tels que la température, la pression ou la vitesse. Les valeurs caractéristiques sont transmises à l’unité de contrôle, qui les compare aux valeurs cibles précédemment saisies ou calculées.

Si les valeurs ne correspondent pas, l’unité de contrôle intervient dans le processus au moyen d’actionneurs. Un ou plusieurs actionneurs convertissent les signaux électriques provenant de l’unité de commande et ajustent les valeurs, par exemple par un mouvement mécanique.

Si une unité de contrôle ne fonctionne pas correctement, cela peut avoir de nombreuses conséquences : cela commence par une augmentation de la consommation de carburant ou des émissions de gaz d’échappement, jusqu’à des systèmes de freinage antiblocage défectueux ou même une panne totale du moteur. Une analyse mécanique ne suffit souvent plus pour trouver la faille. Un dispositif de diagnostic est nécessaire pour lire les données des unités de contrôle.

Quelle est la différence entre un testeur professionnel et un modèle simple ?

L’équipement d’un appareil de diagnostic, appelé familièrement testeur, varie naturellement d’un appareil à l’autre.

Les tournevis amateurs achètent souvent un simple appareil de diagnostic pour lire leur propre voiture. Ces appareils sont généralement limités à quelques marques, modèles ou années. Un code est souvent émis comme une erreur, dont l’explication doit ensuite être recherchée. Il n’y a pas de mises à jour, de sorte que les erreurs nouvellement détectées ne sont pas enregistrées.

Pour un atelier de réparation automobile, en revanche, il est important de disposer d’un testeur qui couvre la quasi-totalité du marché allemand des véhicules, reçoit des mises à jour régulières et reflète donc également les nouveaux défauts.

Que peut faire un appareil de diagnostic professionnel ?

Chaque appareil de diagnostic ayant des caractéristiques différentes, les informations suivantes ne sont qu’un exemple de la vaste gamme d’applications d’un testeur professionnel. Il peut faire plus que simplement lire les erreurs. Ces testeurs ont souvent stocké tous les détails de chaque marque, véhicule et modèle. Après avoir entré le véhicule à tester via le code VIN, les données sont directement disponibles sur l’appareil de diagnostic.

Outre la lecture des défauts de tous les appareils de commande du véhicule et le diagnostic des défauts associé, des causes, des informations de base et des solutions spécifiques au véhicule sont disponibles pour les codes de défaut et les combinaisons de défauts les plus courants. Les fabricants d’appareils de diagnostic fournissent à cet effet des bases de données pour le diagnostic et la réparation. Des informations spécifiques sont fournies sur l’emplacement des connexions et des composants de diagnostic. Certains appareils précisent même les étapes de travail pour le véhicule concerné et, bien entendu, les codes d’erreur sont expliqués en détail.

Il existe des appareils de diagnostic qui ont stocké des schémas de circuit colorés interactifs. Un clic sur le graphique et des informations telles que les paramètres de la composante respective s’affichent. Les longues recherches pour trouver les valeurs correctes des paramètres ne sont plus nécessaires.

Bien entendu, un tel testeur est également en mesure d’effectuer la réinitialisation du service, le codage et les réglages de base et a accès aux plans d’inspection.

En conclusion, il reste à dire qu’un atelier de réparation automobile professionnel a également besoin d’un appareil de diagnostic professionnel afin d’effectuer rapidement et facilement un diagnostic de panne correct.

Quitter la version mobile